Conseils Voyage

Aucune demande de visa n'est à faire, seul un passeport électronique en cours de validité dont la date d'expiration est postérieure à 6 mois après votre retour est nécessaire.

Passeport / Visa:

Aucune demande de visa n’est à faire, seul un passeport électronique en cours de validité dont la date d’expiration est postérieure à 6 mois après votre retour est nécessaire.

Conseil:

Avant tout départ, se renseigner auprès du consulat Péruvien de votre pays, car ces conditions peuvent varier.

Assurance Rapatriement:

Celle-ci est obligatoire, dans la mesure où vous avez réglé votre billet d’avion international avec votre carte bancaire, (Visa, Master carte Gold…) vous êtes a priori assuré, cependant pour plus de précaution renseignez vous auprès de votre banque.
A votre arrivée, Novalys vous demandera une attestation écrite de votre assurance.

Santé:

En raison du climat et de l’altitude, il est conseillé d’avoir une bonne condition physique et d’être en bonne santé. Une visite chez votre médecin est recommandée avant votre départ pour tout séjour en altitude, particulièrement pour les personnes âgées ou souffrant de problèmes cardiovasculaires et/ou respiratoires.

Ne doivent pas dépasser 2500 m d’altitude les personnes souffrant de maladies cardiovasculaires, d’insuffisance respiratoire, de maladie du sang ou de problèmes psychiatriques. Cette altitude est également fortement déconseillée aux femmes enceintes, aux bébés de moins de 18 mois et à tous ceux qui souffrent de bronchites chroniques, d’asthme ou d’un état nécessitant des soins spéciaux.

Vaccins obligatoires:

  • La diphtérie, le tétanos, la polio : DTP.
  • L’hépatite B et A.
  • La Typhoïde pour les séjours prolongés.
  • Pour les séjours en Amazonie la fièvre Jaune (attention : vous devez vous faire vacciner minimum 10 jours avant votre départ. Renseignez-vous auprès de votre médecin.)

Pharmacie personnelle:

  • Vos médicaments habituels en cas de traitement.
  • Vitamine C ou polyvitamines.
  • Médicaments contre les douleurs: Paracétamol ou équivalent.
  • Anti-diarrhéique + antiseptique intestinal.
  • Traitement pour les rhumes ou maux de gorge.
  • Pommade anti-inflammatoire ; collyre (poussière, ophtalmie) – Antiseptique (type Bétadine).
  • Pastilles purifiantes pour l’eau (Hydroclonazone, Micropur).
  • Bande adhésive élastique (Elastoplast) et pansements adhésifs + compresses désinfectantes, double peau (protection contre les ampoules).
  • Crème type Biafine pour les brûlures.
  • Médicaments contre le mal de l’altitude (consultez votre médecin).

Bagages:

Le Pérou est un pays où les déplacements sont fréquents, il est donc conseillé de « voyager léger » et de n’emporter que le strict nécessaire, (un grand sac de voyage souple ou grand sac à dos ainsi qu’un sac de jour, plus petit).

Lors de votre séjour vous réaliserez divers achats personnels ce qui risque d’augmenter le poids maximum de vos bagages, autorisé dans l’avion pour votre retour. Il est donc préférable d’en tenir compte également.

A ne pas oublier:

  • Photocopies de passeport.
  • Photocopies de l’attestation d’assurance.
  • Argent liquide, Carte Bancaire.
  • Photocopie de votre programme.
  • Coordonnées téléphonique de notre agence: Tel: (00511).627.77.98 / Fax: (00511).991.947.625
  • Appareil photo.
  • Bloc notes.
  • Crème solaire indice 40, crème après solaire.
  • Lunettes de soleil, chapeau ou casquette.
  • Maillot de bain.
  • Crème anti-moustiques.
  • Vêtements chauds pour le soir (polaire, Blouson chemise manche longue).

Mal d’altitude ou Soroche:

Il est la conséquence du manque d’oxygène. Cette maladie affecte généralement les personnes non acclimatées qui montent à plus de 2400 mètres. La plupart de nos voyageurs se rendront à Cusco où la pression atmosphérique avoisine les 680 millibars (alors qu’elle est de 1000 millibars au niveau de la mer) ce qui implique une diminution de 30% de l’oxygène dans l’air. Les symptômes apparaissent généralement durant les premières 48 heures de l’ascension (souvent même après) et sont caractérisés par des maux de tête, nausées, vomissements, manque d’appétit, altération du sommeil, sensation d’oppression, vertiges, palpitations, problèmes de concentration jusqu’à l’œdème pulmonaire.

Lorsque nous montons en altitude, notre corps réagit en fabriquant des globules rouges pour nous permettre de capter plus d’oxygène, ce qui se traduit par une sensation de fatigue les premiers jours. Pour avoir une acclimatation optimale en altitude élevée, un mois est nécessaire. Cependant on peut considérer qu’au bout d’une semaine, vous avez déjà une acclimatation acceptable.

Prévention:

Lors de votre arrivée en altitude, il est très important de réaliser des activités progressives. Nous vous conseillons de vous reposer le premier jour, de manger peu et léger et de boire le délicieux maté de coca.

Une mesure de prévention possible est l’ingestion d’acetazolamide (125-250 mg) deux à trois fois par jour, 48 heures avant l’ascension jusqu’à 48 heures après votre arrivée en zone d’altitude. Faites attention aux contre-indications.

Une autre méthode efficace est l’administration par voie orale de dexametasona (4mg) toutes les 6 heures, 48 heures avant l’ascension et durant le séjour en altitude.

Traitement:

Si vous souffrez de soroche malgré les mesures préventives, buvez beaucoup. Le paracétamol est efficace contre les maux de tête et la coramine limite les nausées. L’acetazolamide (250 mg) ingéré deux à quatre fois par jour combat efficacement les malaises et accélère le processus d’acclimatation. Il existe un médicament local, “sorojchi pill”, qui est assez efficace, et que vous pouvez vous procurer dans certaines pharmacies sur place.

Il est toujours préférable de consulter un médecin et de lire les contre-indications des remèdes. N’attendez pas de vous sentir très mal pour demander de l’oxygène trouvable dans les hôtels, pharmacies, hôpitaux et véhicules touristiques.

Monnaie:

Le Sol de Oro fut la monnaie nationale de 1931 à 1985 et fut remplacé par l’Inti jusqu’en 1991.Mais sa dévaluation fut si forte que le Nuevo Soles (S/.) (PEN) l’a remplacé pour devenir la nouvelle monnaie du pays (1.000.000 Inti était égal à 1 Nuevo Sol).
L’US dollar est accepté dans la plupart des commerces des grandes villes au taux de change du jour.
L’Euro quand à lui peut être changé dans les maisons de change nombreuses dans tout le pays.
Les paiements par cartes de crédit : Visa, Master Card, Dîners et American Express sont acceptés dans la plupart des commerces.
L’utilisation de traveller’s check est limitée.

Mesure de sécurité lors de paiement CB:

Lors de tout paiement avec votre carte de crédit, assurez vous du montant à régler, généralement le montant sera inscrit en Nuevo Soles, à vous de faire la conversion en Dollar ou Euro. Lors du règlement ne vous laissez jamais distraire par une personne inconnue, restez concentré.
Si vous devez vous déplacer pour votre code ou signature, faites le vous-même, ne laissez jamais votre carte bancaire au personnel des lieux.

Retrait d’espèces:

Les horaires d’ouverture des banques au Pérou sont en général, du lundi au vendredi de 9 à 18 h et le samedi jusqu’à midi.
Dans toutes les principales villes, il existe des guichets de retrait automatiques. Il est conseillé de réaliser vos retraits dans les banques équipées de sas de sécurité.
Même procédure lors du retrait, ne jamais se laisser distraire par autrui et ne jamais quitter des yeux votre carte bancaire.
Vous avez également la possibilité de réaliser le change dans vos hôtels.

Taxes d’aéroport:

Au Pérou, vous aurez à régler les taxes d’aéroport pour tout vol national ou international.
Vol national Lima: US$ 6.05.
Vol international: US$ 30.25.

Sécurité:

Il est recommandé de ne pas porter sur soi des objets de valeur pouvant attirer l’attention, de toujours garder ses papiers d’identité et son argent à l’abri des regards, éventuellement de les laisser dans le coffre de l’hôtel et de n’emporter avec soi que le minimum nécessaire.

Il convient d’être vigilant, en particulier dans les lieux touristiques très fréquentés: marchés, zones piétonnes… Il est conseillé de prendre garde à l’usage délictueux de la scopolamine, drogue qui, mélangée à une boisson, des aliments ou inhalée (par exemple sur un mouchoir), cause une perte de volonté, de conscience et une amnésie temporaire.

Risque sismique:

Le Pérou est situé dans une zone de forte activité sismique. Les recommandations de base en cas de secousses sont les suivantes:

A l’intérieur:

S’éloigner des fenêtres, des murs extérieurs, de tout meuble, tableau, luminaire susceptibles de se renverser.
S’abriter sous une table solide ou tout meuble résistant ou rester debout sous un encadrement de porte.

A l’extérieur:

S’efforcer d’atteindre un espace libre, loin des arbres, poteaux électriques, murs ou bâtiments. Dans la voiture, s’arrêter au bord de la route et attendre à l’intérieur la fin des secousses.
Dans tous les cas, il faut conserver son calme, suivre les instructions données et attendre les secours si nécessaire. Tout séisme important est suivi d’une série de secousses secondaires. Si un tremblement de terre se produisait lors d’un séjour touristique, il est recommandé à nos ressortissants de prendre immédiatement contact avec leurs familles ou leurs proches afin de les rassurer sur leur sort ou avec le consulat de France en cas de problème de communication avec l’extérieur.